Les tarifs bancaires peu sensibles à l'inflation

26/10/2021
Thumbnail [16x6]

Dans son dernier rapport, l'Observatoire des tarifs bancaires (OTB) constate « une grande stabilité » dans les prix appliqués au 5 janvier 2021 sur les principaux services bancaires.

L'Observatoire des tarifs bancaires (OTB), rattaché à la Banque de France, constate une grande stabilité dans les tarifs bancaires appliqués au 5 janvier 2021, confirmant ainsi une première analyse publiée en février dernier. L'étude réalisée chaque année repose sur le document d'information tarifaire (DIT) ou l'extrait standard des tarifs (EST) de 109 établissements bancaires, dont 8 exclusivement en ligne. 

Il signale que « cette stabilité des tarifs s'est faite dans le cadre d'un marché concurrentiel en dehors de tout engagement ou incitation des pouvoirs publics en la matière ». 

Dans le détail, elle recense six tarifs stables ou quasi stables, sept tarifs en très faible hausse (entre 1 et 42 centimes) et un seul en baisse (de 9 centimes). L'OIT ne constate aucune évolution notable sur un an pour les frais d'incidents bancaires qui, depuis 2018, doivent être plafonnés pour les clients en situation de fragilité financière. 

Les frais de tenue de compte ont augmenté en moyenne de 1,85 %, pour un tarif moyen passant à 19,32 €. 

17 établissements ont relevé leur tarif et une banque en ligne a abandonné la gratuité. Précisons que, depuis 2012, le coût moyen a progressé de près de 167 %. En janvier 2011, la moitié des banques affichait un tarif gratuit pour ce service. En 2021, seules 12 pratiquent encore la gratuité, dont six banques en ligne.